ZEC n°1 |Comité de pré-sélection

ZEC n°1  |  LE POLAR

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le comité de pré-sélection de la Zone d’Embarquement Critique n°1 s’est réuni le 26 janvier 2016 autour de modalités précisées dans cette invitation. Les 8 titres sélectionnés seront exposés à la librairie L’Embarcadère et divulgués à la presse. Chaque communauté de lecteurs inscrite tirera au sort un numéro et se verra attribuer le livre correspondant pour une présentation libre lors de la première session ZEC (26 mars 2016).

Télécharger la liste des huit titres sélectionnées : ici.


 

PETIT PRIX | "Le petit bleu de la côte ouest", Jean-Pierre Manchette, Folio policier / 6,20€
PETIT PRIX | « Le petit bleu de la côte ouest », Jean-Pierre Manchette, Folio policier / 6,20€

«Jamais auparavant, ou depuis, je n’ai si ouvertement rendu hommage à un auteur qui m’a influencé au point que nos souffles ne fassent plus qu’un. Les intrigues de Manchette – les squelettes à l’intérieur desquels le cœur de ses ouvrages est accroché – sont dépouillées, essentielles, archétypales. Vengeance, fuite, les ultimes boulots de tueurs, des quêtes désespérées, des gens ordinaires tombant par des trappes dans des mondes insoupçonnés et violents… Il raconte des histoires simples : voilà ce qui est arrivé.

À l’ère de l’hyperbole et de la poudre aux yeux, les romans de Manchette ont la décence et la grâce peu ordinaires de paraître beaucoup plus simples qu’ils ne le sont : de signifier beaucoup plus qu’ils en disent.»
James Sallis.

 


 

PAPIER PEFC, BEL OBJET | "L'ombre des années sereines", Olivier Martinelli, Zinc éditions / 6€
PAPIER PEFC, BEL OBJET | « L’ombre des années sereines », Olivier Martinelli, Zinc éditions / 6€

L’Ombre des années sereines est le récit d’une guerre urbaine. Un père raconte à son fils, sous forme de témoignage, la lutte qu’il a engagée pour sa ville, ses actions, la violence, et le climat délirant qui règne dans un conflit armé. Une écriture musclée et dense, qui exprime à elle seule la brutalité de la situation.

 

 

 

 

 

 

 


 

PETIT ÉDITEUR | « Coupable vous êtes », Lorenzo Lunar, Asphalte éditions / 16€

Santa Clara, ville de province cubaine. Le cadavre d’un caïd est découvert non loin de la gare routière. L’arme du crime étant un marteau de cordonnier, le commissaire de quartier Leo Martín soupçonne tout de suite son ennemi juré, Chago Le Boeuf, dont c’est la profession. Sauf que celui-ci vient de lui-même au poste pour déclarer le vol de l’outil

PETIT ÉDITEUR | « Coupable vous êtes », Lorenzo Lunar,
Asphalte éditions / 16€

 

 

 


 

AUTEUR INCONNU DE TOUS | "Le Livre sans nom", (Anonyme), LGF / 7,90€
AUTEUR INCONNU DE TOUS | « Le Livre sans nom », (Anonyme), LGF / 7,90€

Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets…
Un mystérieux tueur en série, qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom…
La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique…
Deux flics très spéciaux, un tueur à gages sosie d’Elvis Presley, des barons du crime, des moines férus d’arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d’œil à Seven et à The Ring… et voilà le thriller le plus rock’n’roll et le plus jubilatoire de l’année!

Diffusé anonymement sur Internet en 2007, cet ouvrage aussi original que réjouissant est vite devenu culte. Il a ensuite été publié, d’abord en Angleterre puis aux États-Unis, où il connaît un succès fulgurant.


AUTEUR CONNU DE TOUS | "L'homme aux cercles bleus", Fred Vargas, J'ai lu / 6,10€
AUTEUR CONNU DE TOUS | « L’homme aux cercles bleus », Fred Vargas, J’ai lu / 6,10€

AUTEUR CONNU DE TOUS | « L’homme aux cercles bleus », Fred Vargas, J’ai lu / 6,10€

«Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors?» Depuis quatre mois, cette phrase accompagne des cercles bleus qui surgissent la nuit, tracés à la craie sur les trottoirs de Paris. Au centre de ces cercles, prisonniers, un débris, un déchet, un objet perdu: trombone, bougie, pince à épiler, patte de pigeon… Le phénomène fait les délices des journalistes et de quelques psychiatres qui théorisent: un maniaque, un joueur. Le commissaire Adamsberg, lui, ne rit pas. Ces cercles et leur contenu hétéroclite sont de mauvais augure. Il le sait, il le sent: bientôt, de l’anodin saugrenu on passera au tragique. Il n’a pas tort. Un matin, c’est le cadavre d’une femme égorgée que l’on trouve au milieu d’un de ces cercles bleus.

 

 


 

LIVRE ILLUSTRÉ| "Comment écrire un polar suédois sans se fatiguer", Henrik Lange, ça et Là éditions / 10€
LIVRE ILLUSTRÉ | « Comment écrire un polar suédois sans se fatiguer », Henrik Lange, ça et Là éditions / 10€

Devant le succès de ses compatriotes écrivains, dont les polars se vendent par millions et sont adaptés à Hollywood, le dessinateur suédois Henrik Lange a décidé qu’il méritait lui aussi sa part de gâteau. Mais plutôt que de livrer une resucée de Millenium, il a choisi de réaliser un précis d’écriture de polar ironique et décalé.Grâce à Comment écrire un polar suédois sans se fatiguer, vous apprendrez à construire à coup sûr une intrigue haletante et des personnages charismatiques ; à capitaliser sur l’engouement actuel pour la Scandinavie – ses cabanes de bois, ses forêts de pins et son alphabet bizarre.Vous bénéficierez de conseils pour faire durer votre carrière d’auteur : laisser des sous-intrigues non résolues pour optimiser vos chances d’écrire une suite, inclure dans votre livre les scènes qui sauront intéresser les producteurs de films, mentionner des marques à tout-va pour préparer le terrain à des placements produits lucratifs… Enfin, comme rien ne vaut l’apprentissage par l’exemple, vous prendrez connaissance de quelques classiques du polar suédois (de Stieg Larsson, Hening Mankell…) grâce à des résumés de romans policiers en quatre cases de bande dessinée.Comment écrire un polar suédois sans se fatiguer est un petit livre malicieux, dans lequel Henrik Lange s’amuse des clichés inhérents au genre tout en lui rendant hommage.


AUTEUR CONTEMPORAIN | "L'île des chasseurs d'oiseaux", Peter May, Babel Noir / 9,70€
AUTEUR CONTEMPORAIN | « L’île des chasseurs d’oiseaux », Peter May, Babel Noir / 9,70€

Marqué par la perte récente de son fils unique, l’inspecteur Fin Macleod, déjà chargé d’une enquête sur un assassinat commis à Edimburg, est envoyé sur Lewis, son île natale, où il n’est pas revenu depuis dix-huit ans. Un cadavre exécuté selon le même modus operandi vient d’y être découvert. Cependant, dès l’autopsie effectuée par le médecin légiste, Fin ne croit plus à un lien entre les deux affaires.

Sur cette île tempétueuse du nord de l’Ecosse, couverte de landes, où l’on se chauffe à la tourbe, pratique encore le sabbat chrétien et parle la langue gaélique, Fin retrouve les acteurs de son enfance, à commencer par Ange, chef tyrannique de la bande dont il faisait partie. Marsaili, son premier amour, vit aujourd’hui avec Artair. Ce même Artair dont le père a perdu la vie en sauvant celle de Fin lors de l’expédition qui, chaque année, depuis des siècles, conduit une douzaine d’hommes sur An Sgeir, rocher inhospitalier à plusieurs heures de navigation, pour y tuer des oiseaux nicheurs.
Que s’est-il passé il y a dix-huit ans entre ces hommes, quel est le secret qui pèse sur eux et ressurgit aujourd’hui ?
Sur fond de traditions ancestrales d’une cruauté absolue, Peter May nous plonge au coeur de l’histoire personnelle de son enquêteur Fin Macleod. Fausses pistes, dialogues à double sens, scènes glaçantes : l’auteur tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page.

 


 

AUTEUR ANCIEN (domaine public) | "Arsène Lupin contre Herlock Sholmes", Mauice LeblancLGF / 4,60€
AUTEUR ANCIEN (domaine public) | « Arsène Lupin contre Herlock Sholmes », Mauice LeblancLGF / 4,60€

 

« C’est justement quand je ne comprends plus que je soupçonne Arsène Lupin », avoue le célèbre limier anglais. Quand deux hommes aussi intelligents s’affrontent, leur duel est un grand spectacle.

Qui a volé le petit secrétaire d’acajou contenant un billet de loterie gagnant ? Qui a volé la lampe juive, le diamant bleu, joyau de la couronne royale de France ? Qui joue les passe-murailles en plein Paris ? Arsène Lupin, toujours lui, l’éternel amoureux de la Dame Blonde, plus insolent, plus ingénieux que jamais, déjouant une à une toutes les ruses de l’Anglais par d’autres ruses plus étonnantes encore.

Arsène Lupin contre Herlock Sholmès ! L’homme qui défie toutes les polices françaises contre l’as des détectives anglais.

 

 

 


 

© Photo Image à la Une  _ Frédérique Manin