à propos (suite)

ÉCRITURE EN VIS-À-VIS est un réseau de recherche & création mettant en vis-à-vis des communautés de spectateurs ou de lecteurs. Les « aventures » sont initiées par Joël Kérouanton, écrivain, dont le travail de création littéraire fait interface.

La proposition consiste à mettre en vis-à-vis des lieux médiateurs au sens large*, des prescripteurs publics*, des entreprises*, des universités* et toutes personnes ou collectifs embarqués au hasard des rencontres. Ces vis-à-vis se déroulent de façon ludique, à l’occasion d’expériences créatives mettant en jeu le lecteur ou le spectateur.

Ces expériences se déroulent parfois à huis-clos, en présence d’un quorum de représentants investis dans un processus de création. L’ambition est de favoriser l’expression de subjectivités multiples et l’émergence de l’inattendu. En somme, tenter de donner corps à cette fameuse démocratie culturelle – une voix, une production de sens.

Ces expériences « locales », avec un « micro-public », peuvent être partagées publiquement via une commande de production littéraire ou artistique – les « Traces » (texte, BD, son, vidéo, design d’espace) – fabriquées au fil des rencontres.

La mise en oeuvre de ces écriture en vis-à-vis se réalisent avec l’appui d’un réseau  scientifique, qui proposent de penser ces expériences créatives & démocratique, notamment les questions soulevées par le public expert et les communautés interprétatives. Le numérique est ici pensé en terme d’interactivité facilitant l’émancipation des participants, qu’ils soient écrivains-artistes ou lecteurs-spectateurs. Des questions qui sont mis au travail dans le cadre de la news-letter « ÉCRITURE EN VIS-À-VIS ».

Au sein du « labo littérature » – temple de l’amour de l’hésitation -, Joël Kérouanton expérimente  avec des « amis de l’écriture » des formes de création littéraire coopérative, et interroge cette méthode comme un mode de production de l’art.

Les savoirs construits au sein du réseau ÉCRITURE EN VIS-À-VIS sont enseignés dans des lieux ad hoc (école des beaux-arts, université, CNAM, CNFPT, Ligue de l’enseignement, Centre de formation des travailleurs sociaux/soignants/professeurs). La façon créative dont ces enseignements et formations sont menés participent au réseau autant que le réseau permet ces enseignements et formations.

ÉCRITURE EN VIS-À-VIS travaille autant la rencontre de visu que virtuelle, l’expérimentation dans la relation de travail collaboratif autour d’un café qu’autour d’une plateforme numérique.

Construit économiquement dans le même sens que son projet de recherche & création, ÉCRITURE EN VIS-À-VIS sollicite des appuis mixtes et d’horizons différents : soutien de l’État (DRAC), de collectivités territoriales (Région, Conseils Généraux, Pays, Ville), mais aussi partenaires associatifs, entrepreneurs, publics et individuels. L’abonnement au réseau, sous forme de contribution-recherche mensuelle ou annuelle, est la façon la plus sûre de rendre cette initiative vivante.

————————————————————————————————————————-

* Lieux médiateurs au sens large : culturels, éducatifs-sociaux-médicaux, tiers-lieux ;

* Prescripteurs publics : collectivité territoriales, Ville, établissement public de coopération culturelle…

* Entreprises

* Universités : particulièrement les départements en sciences humaines, arts/lettres, écoles des beaux-arts, architectures, conservatoires.